Meilleurs vœux 2019 de Prague

Quoi de mieux pour commencer l’année 2019 que des bonnes résolutions ? Bon, on est d’accord que personne ne les tient jamais de toute façon… Alors pourquoi ne pas commencer 2019 par un voyage à l’Est de chez nous, dans une ville chaleureuse et accueillante : Prague. Le Poulpe vous emmène pour un voyage hivernal et vous envoie ses meilleurs vœux pour la nouvelle année.

prague photo 02Prague, “la ville aux cent tours”, capitale de la République Tchèque traversée par la somptueuse Vltava dont chacune des rives laissent dévoiler la magie de cette ville chargée d’histoire. Sur la gauche du fleuve, le château de Prague qui surplombe la vieille ville comme pour veiller sur elle d’un regard affectueux. Cette place est iconique, ancienne marque du pouvoir royal dominant autrefois, elle offre une vue sur l’horizon, où les monuments en contre-bas se retrouvent nus. Au loin un toit d’or, brillant et étincelant plus que les autres, il s’agit de celui du théâtre national. Ce bâtiment est le cadre parfait pour sublimer les arts vivants qui s’expriment en son sein tout comme le paysage. C’est pour se rapprocher de l’éclat de ce toit que l’on descend la colline du château. Sur les chemins pavés où l’on vous vend des « Trdelník », gâteaux en forme de cheminés à la cannelle qui cuisent doucement au feu de bois, il faut prendre une de ces douceurs et une fois mangée, vous vous retrouverez le long de l’eau. C’est le pont Saint Charles, emblème de Prague, qui vous accueillera et fera la liaison avec la rive droite. Cette traversée de la Vltava sera entrecoupée par les différents artistes qui s’amusent à croquer la scène dont la ville et ses tours sont les actrices principales.

prague photo 01

L’autre rive enfin atteinte, les deux pieds sur la terre ferme, les statues du pont et du chemin royal qui défendent ces lieux baissent le regard, juste à temps pour que vous soyez absorbés par celui des sculptures du théâtre national. La balade se poursuivant, c’est la maison dansante, œuvre beaucoup plus moderne, qui vous invitera à rentrer dans sa folie pour gigoter entre deux imposantes maisons. Puis vient le moment de se rendre sur la place Venceslas au cœur même de la vieille ville, vous serez vite accueilli par son cavalier. Celui-ci chevauche entre les grandes enseignes de magasin de cette artère bondée pour finir sa charge au pied du musée national. La vieille ville est ainsi pleine d’histoire qui n’attendent que d’être comptées, elle se dévoile à heure fixe que ce soit grâce à son horloge astronomique ou bien encore l’illumination des différents bâtiments en pleine nuit.

Prague, ville d’art ayant connu des personnalités comme Kafka, auteur et poète tourmenté, Mucha, peintre incontournable pour n’importe quel tchèque grâce aux « épopées slaves », toiles de quatre mètres sur quatre représentant l’histoire mythique du peuple slave. Je pourrais encore vous citer Dvořák, compositeur de génie aux musiques colorées et rythmées s’inspirant du folklore national, cette liste pourrait continuer des heures… Cela grâce aux différentes galeries, musées, théâtres de la ville qui font vivre l’art de toutes les périodes, coloré ou sombre. Il y en a pour tous, mais il faut savoir être curieux et essayer de se laisser emporter et submerger. Je ne peux que recommander un petit Kupka coloré, d’une fraicheur qui égalerait presque celle d’une Pilsner.

prague 03 modif
Les toits de Prague en fête. Photos prises par le Poulpe.

Cette capitale se vit au travers de ses histoires, au fil d’errances dans ses rues mais aussi grâce à sa vie nocturne, avec des boîtes de nuit folles où tous les styles de musique cohabitent, des bars où l’alcool coule à flot, en particulier la bière, grande spécialité du pays. Au cœur de la vie nocturne praguoise, après la fête, il y a la fraicheur de la sortie des bars, les idées sont floues et l’esprit volatile. Précisément à cet instant, votre regard va à nouveau se perdre sur les toits de la ville, éclairés et resplendissant de mille feux pour un instant d’émerveillement. Cette vision est amplifiée le soir de Nouvel An, lorsque les mille feux prennent vie grâce aux artifices multicolores, offrant un spectacle d’une nuit en l’honneur de la ville. C’est après la tempête de beauté et de joie, le lendemain, que Prague se calme et enfile son manteau blanc pour commencer l’année sobrement sous un paysage enneigé.

 

Je pense que Prague et ses cent tours pourraient être décrits pendant des heures et qu’un seul article ne suffirait jamais, ainsi le Poulpe vous invite à vous créer votre propre expérience. Mettez de côté toute préconception de l’« Est » et prenez le temps de découvrir cette ville avec ses paysages, et profitez-en pour faire la fête.

J’aimerais pour mon compte remercier celui qui m’a fait aimer cette ville en me la décrivant au fil des voyages et des bières, consommées bien évidemment avec modération. Il était un correspondant et un hôte, il est devenu un ami proche et pour cela, merci.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s