Friday morning cuppa

Cuppa. Tea time. Nuage de lait. Tea party (Boston or Wonderland, your choice). Salon de thé. 茶 (“cha” en japonais). Not my cup of tea. Not yours either.

Let’s start off by saying that tea is a pretty common thing. Now that’s established and I’ve shocked you all, I’m going to try writing that in French. Le thé est une chose de la vie de tous les jours. Là, on tombe sur quelque chose de décalé, voire d’exotique. Les infusions, on comprendrait, surtout s’il s’agissait de verveine et si on s’adressait à un public âgé en quête des bras de Morphée. Mais en français, la teaspoon pourtant passe-partout chez les British devient une cuillère à café, et c’est ainsi que tout un univers de sens différents s’ouvre à nos narines, nos yeux et bien sûr à nos papilles.

I’m no Alice and I can’t say that I’ve been to many tea parties after having left the age of dolls, toys and play sets behind me. I don’t tend to drink tea socially and it certainly doesn’t have any of the effects of beer or cocktails, making people come out of their shells to speak out in front of the crowd. Pardon, j’ai voulu dire sortir de sa coquille, voilà que je suis frappée de manque de bol linguistique. On the contrary, the warm feeling of a nice cup of earl grey, chai, matcha or whatever herbs you decide to throw into a couple of millilitres of water, is one that never fails to put you on a little shuttle to a familiar, quieter place inside. Un nuage de lait qui nous rappelle à notre petit nuage intérieur, en somme. Aside from the one time I got overly excited by medieval dudes running around the last page of my essay in their shiny armour, leading to a rather dramatic spill all over the keyboard of my laptop that completely interrupted my flow of ideas, aside from that, tea has always been a good friend in times when I was trying to summon up real focus. Similarly when I’m simply after that evasive feeling of awakeness, the water’s usually in the kettle before a hairbrush has been anywhere near my head. Or after lunch, a glug as an ally against that nasty afternoon slump.

thé chevalier
Those medieval dudes are getting in the way. Original art by @l_appogiature, follow her on Instagram!

And the examples go on. Le premier effet du thé est sur mes doigts, qui sont doucement piqués par la céramique chaude, puis la chaleur, l’odeur et enfin le goût s’étendent en une grande vague unie. Hokusai bon ! À plusieurs maintenant, la chaude eau accomplit plus d’une fois le travail du raisin fermenté. Point de ruée vers ce breuvage, c’est chaud donc t’attends, et la conversation continue de faire le tour de la table. Quand la température de l’eau commence à baisser, tu la sirotes tranquillement puisque s’offrir un thé en France est un sacrifice pécunier réel, et que tu se sens déjà marginalisé par rapport au reste de la terrasse, qui est tout naturellement au café. Allez, lève le petit doigt, autant justifier ça en faisant comme ceux de l’autre côté de la Manche.

Cela dit, pas besoin de finir par boire la tasse en franchissant mers et océans, l’outre-Rhin est tout aussi amateur de thé que le Royaume-Uni. Il y a celui de tous les jours, format große Tasse pour ne pas briser trop de clichés en un schlouk, puis il y a celui des occasions particulières : l’épicé Weihnachtstee qui est à la cannelle entre autres arômes de fêtes de fin d’année, le Kindertee signalisé par un bel éléphant qui rend la boisson accessible aux enfants dès quatre mois d’existence, et le thé aromatisé à tous les gâteaux crémeux du monde pour les moments de tentation en plein régime. Le mug qui nous recentre sur nous-même dans un moment cosy se fait alors boisson sociable, bien acceptable et presque trendy.

Ne me laissez pas entamer le sujet du thé glacé, je sens que ce n’est pas la mer à boire de comprendre mon argument : le thé, c’est divin.

 

Many thanks to Astrid @l_appogiature for working with me and making the poulpe a prettier place!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s